Ligueil

Un concert éblouissant

Nouvelle République du 18 mai 2017

L'union entre les musiciens et les choristes.

L'Entente musicale du Sud Lochois, Betz-le-Chateau, Ligueil, Saint-Flovier, ainsi que les chorales Chanter en chœur et les Vocalises du Brignon, ont non seulement enthousiasmé le public, mais ils ont tous ensemble transmis à travers leurs œuvres musicales, un bel élan d'union et de fraternité. Sous la baguette de James Lespagnol, ce dernier a dirigé avec maestria aussi bien les musiciens que les choristes et cela sous les applaudissements des auditeurs.
Musiciens et choristes ont su faire aimer encore plus le langage de la musique grâce à leur travail. Ils ont exprimé tout un florilège de sentiments à travers leurs notes. Les spectateurs se sont laissés porter par la musique et les chants. Un bel après-midi d'enchantement qui restera marqué dans les mémoires.

Saint-Flovier

Même du soleil à la fête communale !

Nouvelle République du 1er avril 2017

L'acoustique de l'église a mis en valeur le concert de l'entente musicale.

Le comité des fêtes a réussi sa journée de fête communale du samedi 25 mars. L'équipe a préparé et organisé cet événement afin d'offrir une agréable journée aux convives.
La salle des fêtes avait d'ailleurs été décorée avec brio aux couleurs du printemps, une occasion que le soleil n'a pas manquée. Cette manifestation s'est transformée au fil du temps, remplaçant la Fête des laboureurs dont les anciens se souviennent et parlent encore des traditions perdues : passation de présidence de la journée, présence des agriculteurs, artisans ou commerçants, défilé en musique dans les rues du village derrière un char où paradaient les reines de la journée, jeunes filles du village, le cortège étant précédé de la fanfare.
Certaines traditions perdurent encore : la messe débute toujours la journée, une cérémonie en musique, où on bénit et partage les brioches, symbole de la récolte.
Lors de son discours, Patrick Besson, président du comité des fêtes, rappela même cette anecdote d'une prière dédiée à Saint-Flovier, texte et musique composée en 1953 par le père Parquin, curé du village de 1949 à 1963. Cette chanson est interprétée chaque année lors de l'office religieux.
Les habitants du village et les personnalités invités se sont ensuite retrouvés dans la salle des fêtes pour un concert de l'Entente musicale du Lochois avant les discours et le vin d'honneur offert par la municipalité. Une centaine de convives ont participé au banquet, préparé par le restaurateur local et animé par des histoires et chansons.